Style de vie
A la Une

Cameroun : Prise de possession canonique de l’archevêque de Bamenda

Cameroun : Prise de possession canonique de l’archevêque de Bamenda

Faits Saillants

  • La connaissance est le pouvoir
  • Le Futur du Possible
  • Les fans de Hibs et de Ross County en finale
  • Astuce du jour: That man again
  • Les fans de Hibs et de Ross County en finale
  • Spieth en danger de rater la coupe
Lors de la prise de possession canonique de son siège apostolique, le nouvel archevêque de Bamenda, Mgr Andrew Nkea, a rappelé à ses fidèles sa mission de prêcher la Bonne Nouvelle du Salut à temps et à contretemps.

Camille Mukoso, SJ (Avec Paule Valérie Mendogo) – Cité du Vatican

Nommé archevêque de Bamenda, le 30 décembre 2019 par le Pape François, Mgr Andrew Nkea a pris possession canonique de son siège apostolique le samedi 22 février 2020. C’était au cours d’une célébration eucharistique, à la cathédrale Saint Joseph de Mankon, présidée par Mgr Julio Murat, Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale.

Servir le Christ à temps et à contretemps

Le nouvel archevêque métropolitain de Bamenda a rappelé à ses ouailles que son unique mission était de servir le Christ, en annonçant la Bonne Nouvelle du Salut à temps et à contretemps. C’est dans ce sens qu’il a dit être au milieu d’eux comme un pasteur et non un homme politique, comme un prêtre et non un homme d’affaires, comme un messager de paix et non un seigneur de guerre.

Face à la violence, l’Eglise ne peut garder le silence

S’exprimant sur l’instabilité qui sévit encore dans certaines parties du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun, Mgr Nkea a demandé à ses chrétiens de prier pour lui afin qu’il conduise dans la foi et la vérité le peuple de Dieu qui est à Bamenda. Dans cette même perspective,  Mgr Georges Nkuo, évêque de Kumbo, a déclaré, dans son homélie, que l’Eglise ne saurait garder le silence, encore moins tourner le regard lorsque la vie humaine est piétinée, la dignité bafouée comme ce fut le cas, le 15 février 2020, avec le drame de Ngarbuh qui a coûté la vie à 23 personnes dont 11 enfants en très bas âge.

La mystique de la prière et du pardon

Prenant la parole, pour sa part, le Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale, Mgr Julio Murat, a invité le peuple à prier pour que la paix et la sérénité reviennent au Cameroun. Il a également exhorté les Camerounais à demander à Dieu la grâce du pardon mutuel et celle de vivre dans la charité fraternelle.

Qui est le nouvel archevêque de Bamenda

Mgr Andrew Nkea Fuanya, a été ordonné prêtre à l’âge de 26 ans pour le diocèse de Buéa, actuel archidiocèse de Bamenda. Il est détenteur d’un doctorat en droit canonique obtenu à l’Université pontificale Urbanienne, à Rome (1999-2003). Depuis 2010, il est membre de la Commission pour la doctrine de la Conférence épiscopale nationale, vicaire judiciaire du Tribunal ecclésiastique de la province ecclésiastique de Bamenda, secrétaire général de la Conférence épiscopale de la province ecclésiastique de Bamenda, président de l’Association nationale camerounaise de droit canon. Il a été également secrétaire général de l’Université catholique du Cameroun. Sa devise épiscopale est : « En Esprit et en Vérité ».

archidiocese

www.archiodiocesededouala.com est un site web créer dans le but de pouvoir mieux rapprocher l'information des fidèles chrétiens. BP: 179

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer